Coronavirus : Foire aux questions

(MAJ : vendredi 27 novembre 2020)


A compter du samedi 28 novembre, le confinement est allégé. Deux autres étapes suivront selon les critères sanitaires édictés par le gouvernement.
EnvettJWEAEnq1URetrouvez d'autres informations sur notre page : https://ville-lalondelesmaures.fr/sante/74-vigilance-sante/1284-coronavirus-confinementnovdec2020.html

A compter du samedi 28 novembre 2020 

Puis-je me déplacer pendant le confinement ?

Quelques exceptions à l'interdiction de déplacement pendant le confinement existent. Il faut dès lors présenter une attestation de déplacement (à télécharger ici) répondant à l'un de ces critères :

  • Accompagner ses enfants à l’école.
  • Se rendre dans un service public : Pôle emploi, services sociaux, mairies, préfecture, La Poste...
  • Les trajets domicile / lieu(x) d’exercice de l’activité professionnelle ou de formation.
  • Les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ainsi que les déplacements liés aux livraisons.
  • Les déplacements pour motifs de santé : consultations, achats de médicaments...
  • Les déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables et pour la garde d’enfants.
  • Les déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Les déplacements pour se présenter aux services de police ou de gendarmerie nationale ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire.
  • Les déplacements pour répondre à une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire.
  • Les déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

En outre un justificatif permanent pour amener et prendre vos enfants à l'école ainsi qu'un justificatif permanent pour vos déplacements professionnels. Le télétravail est une obligation pour les personnes qui peuvent travailler à distance. Veuillez noter que la Ville met à disposition des personnes n'ayant pas de téléphone portable, d'ordinateur ou d'imprimante, des imprimés gratuits d'attestation dérogatoire de déplacement à l'accueil de l'Hôtel de Ville.

Qu’est-ce qu’un motif familial impérieux ?

Un motif familial impérieux doit être entendu largement comme tout déplacement lié à une obligation familiale incontournable. Il peut s’agir par exemple du décès ou d’une maladie grave d’un parent proche ou d’une obligation de déménagement familial impérative. Il s’agit également de l’exercice des droits de visite et d’hébergement des enfants pour les parents séparés. La preuve du motif familial impérieux doit être apportée par tout document, en format papier ou numérique, qui permet de justifier la situation invoquée.

Les transports en commun (bus, trains, avions, bateaux) fonctionnent-ils ?

Oui, il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Il est possible d’accompagner ou d’aller chercher un proche à la gare ou l’aéroport, mais seulement s’il n’y a pas d’autre solution de transport. Il convient alors de cocher la case « déplacement pour motif familial impérieux » sur l’attestation dérogatoire de déplacement.

Peut-on déménager durant le confinement ?

Les déménagements sont autorisés s’ils ne peuvent pas être différés et constituent un motif de dérogation à l’interdiction de se déplacer. Un déménagement par des particuliers est autorisé, mais il ne doit pas mobiliser plus de 6 personnes. Dans cet esprit, le décret modificatif du 6 novembre ajoute les garde-meubles à la liste des magasins et commerces autorisés à ouvrir.

Est-il possible de partir en vacances en voiture ou d’arriver de vacances pendant le confinement?

Non, seuls les déplacement listés ci-dessus peuvent faire l'objet d'une dérogation. Les départs ou retour de vacances n'en font pas partie.

Peut-on se déplacer pour aller ramasser des châtaignes ?

Les déplacements des castanéiculteurs amateurs devant se rendre sur leurs parcelles peuvent être considérés comme des déplacements professionnels, même s'ils sont effectués par des particuliers. Il convient de cocher la case "Déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice de l'activité professionnelle ou un établissement d'enseignement ou de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés, déplacements pour un concours ou un examen" de l'attestation de déplacement dérogatoire.

Quelles sont les sanctions prévues en cas de non-respect de ces mesures dérogatoires ?

Pour chaque déplacement, une attestation dérogatoire datée et signée est obligatoire et téléchargeable sur l’application TousAntiCovid ou sur le site du ministère de l’Intérieur. Il est également possible de la recopier sur papier libre. Lors d’un contrôle, il convient de justifier de son identité et de présenter tout document qui justifie de ce déplacement.
Il est prévu des attestations permanentes pour emmener ses enfants à l’école (à faire signer par l’établissement scolaire) ainsi que pour aller au travail (à faire signer par son employeur.)
Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

En période de confinement, est-il possible pour les particuliers de se déplacer pour faire un don ? Comment justifier ce déplacement ?

Quel que soit la nature ou le motif, il est toujours possible pour les particuliers de réaliser un don en période de confinement.
Pour le don de denrées alimentaires, il convient d’indiquer sur son attestation de déplacement dérogatoire la mention « assistance à personne vulnérable ». 
Pour le don de vêtements, deux situations sont possibles :
• Quand le particulier dépose son sac de vêtements dans les containers de type Point 
Relais il faut bien renseigner le motif "se rendre dans un service public", car ces containers effectuent du recyclage des vêtements et sont donc assimilés à un établissement de recyclage, comme une déchetterie. 

• Quand le particulier se rend dans une association pour donner ses vêtements, le motif est bien "Assistance aux personnes vulnérables".

Les bénévoles des associations peuvent-ils se déplacer pour l’aide aux plus précaires ?


Les salariés et bénévoles des associations peuvent se déplacer en présentant une attestation de déplacement professionnel fournies par l’association.

Les conseils syndicaux, les assemblées générales, les réunions associatives peuvent-ils se tenir ? 

Non, pendant le confinement, les salles municipales sont désormais closes et aucune manifestation ou réunion associative ne peut s'y dérouler.

Puis-je faire du sport ?

Oui. Les sorties indispensables à l’équilibre de chacun, le sport et l’activité physique individuels dans les espaces ouverts, sont autorisés dans un rayon de 20 kilomètres autour du domicile et pour une durée maximale de 3 heures par jour, dans le respect des gestes barrières et en évitant tout rassemblement. Une seule attestation de déplacement dérogatoire suffit pour un adulte avec des enfants. Les activités physiques en groupe, les pique-niques entre amis, la nage et plongée en eau libre sont interdits. Les sports individuels en extérieur reprennent à compter du 28 novembre, pour les mineurs comme les adultes (golf, tennis, athlétisme). De même les activités extra-scolaires pour les mineurs en extérieur sont de nouveau possibles (entrainement de foot notamment : https://solondais.fr/2020/11/25/de-retour-sur-les-terrains/?fbclid=IwAR3jF23RVI7YKsRa61d4gyjx_BAFbXzkA5xOQm2CpSCQQUfG7LgtX77pHrs).

L’accès aux poneys et chevaux des poney-clubs et centres équestres par les cavaliers est-il autorisé ?

Par décret du 30 octobre 2020, l'ensemble des établissements équestres (ERP) ayant des équidés à l'écurie ne peut pas accueillir de public. Les propriétaires et éventuellement les cavaliers des équidés pris en pension dans ces centres équestres sont néanmoins autorisés à s’y rendre lorsque leur déplacement est indispensable pour aller nourrir, soigner ou assurer l’activité physique indispensable à leurs animaux. En complément des mesures sanitaires déjà établies et l’application d’un protocole strict, une organisation de la venue maîtrisée et tracée des quelques propriétaires des équidés et des cavaliers de club licenciés FFE dans leur structure équestre nécessaires pour assurer l’entretien physique des poneys et chevaux devra être mise en place.

Peut-on pratiquer des activités nautiques ?

Non, sauf exceptions (professionnels de la mer, sportifs de haut-niveau, scolaires), la pratique de la navigation de plaisance et de toute activité nautique est interdite pendant le confinement. La Préfecture Maritime Méditerranée a pris un arrêté réglementant les activités nautiques à consulter ici

Qu'en est-il pour les salles de sport ?

Pendant le confinement, les salles de sports (muniicpales ou privées) doivent rester fermées. Pour de plus amples informations, les associations sportives peuvent contacter le Service Sports&Loisirs au 04 94 01 57 80.

Les établissements sportifs couverts de type X comme les piscines, les gymnases et les salles de sport sont fermés au public depuis le début du confinement. Seule une liste précise d’activités en est exemptée :

  • l'activité des sportifs professionnels et de haut niveau ;
  • les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation
    universitaire ou professionnelle ;
  • les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale ou présentant un
    handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées ;
  • les formations continues ou des entraînements nécessaires pour le maintien des
    compétences professionnelles.

Les salles privées de sport, gym, fitness et les autres établissements de type M ne peuvent donc pas accueillir de public, même pour leurs adhérents présentant une prescription médicale.

Quels sont les établissements qui sont autorisés à ouvrir et ceux qui doivent rester fermés ?

Les établissements recevant du public (ERP) suivants doivent rester fermés :

  • Chapiteaux, tentes et structures ;
  • Conservatoires ;
  • Musées et par extension, les monuments autres que les lieux de cultes ;
  • Salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple (comme les salles des fêtes et salles polyvalentes) – pour les salles de spectacles, des répétitions d’artistes professionnels sont autorisés ainsi que des captations à huis clos ;
  • Établissements sportifs couverts (gymnases, piscines couvertes, saunas et hammams, etc.) à part pour le sport professionnel (entraînement et compétition à huis clos) ;
  • Salles de danse, discothèques et salles de jeux (casinos, bowlings) ;
  • Restaurants et débits de boissons (y compris dans les hôtels) sauf pour leurs activités de livraison, de vente à emporter ou de « room service » ; la restauration collective sous contrat (restaurant d’entreprise, cantine scolaire...) reste ouverte ;
  • Salles d'expositions, foires-expositions et salons ayant un caractère temporaire ; Établissements de cure thermale ou de thalassothérapie ;
  • Fermeture des campings, villages vacances et hébergements touristiques, sauf lorsqu’ils constituent pour ceux qui y vivent un domicile régulier ou pour l’accueil de personnes en isolement ou en quarantaine.

"Click&collect" et "Call&collect": oui / "Ask&collect": non

Les déplacements des particuliers ayant pour objet le retrait d’un colis ou d’une commande sont autorisés, y compris pour les produits dits « non essentiels ». Ainsi, pour les produits dits « non essentiels », outre la vente en ligne, sont autorisés les activités de :
• «click & collect» qui permet à un magasin de vendre ses marchandises sur internet et de délivrer la commande à ses clients en magasin ;
• «call & collect» qui permet à un magasin de vendre ses marchandises après appel téléphonique et de délivrer la commande à ses clients en magasin.
Ces dispositions réduisent la présence des consommateurs dans les commerces et permettent la mise en œuvre des gestes barrières lors des retraits de commande.
En revanche, le système «ask & collect», qui consiste à vendre sur place au consommateur un produit dit « non essentiel » repéré dans un rayon fermé au public, est interdit en vertu de l’article 37 du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020. En effet, cette pratique est contraire à l’objectif sanitaire de réduction de la fréquentation des commerces.

Vente d’arbres de Noël

Le décret du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire a été modifié pour autoriser sous conditions la vente d’arbres de Noël. Ainsi, à compter du vendredi 20 novembre, cette vente est permise sous réserve, pour les établissements qui ne peuvent accueillir de public, qu'elle soit réalisée dans le cadre de leurs activités de livraison, de retrait de commandes ou en extérieur.

Le marché dominical reste t-il organisé ?

Oui, le marché alimentaire est organisé tous les dimanches en centre-ville, dans le respect des règles sanitaires et avec le port du masque obligatoire.
Seuls les commerces alimentaires ou proposant la vente de graines, semences et plants d’espèces fruitières ou légumières sont autorisés sur ces marchés.
En savoir +

Quels types de rassemblements sont autorisés?

Durant la période de confinement, il n'est pas possible de voyager, de recevoir des amis ou de se rendre dans la famille. De plus, les rassemblements publics sont interdits.

Les mariages ou les cérémonies funéraires peuvent-elles avoir lieu ?

Les lieux de culte sont ouverts (l’ensemble des lieux de culte demeurent ouverts pour la seule pratique individuelle du culte) mais les cérémonies y sont interdites, à l’exception des cérémonies funéraires dans la limite de 30 personnes et les mariages dans la limite de 6 personnes. Les ministres du culte peuvent organiser des cérémonies religieuses sans public, notamment pour en assurer la retransmission. Ils peuvent recevoir individuellement les fidèles, de même qu’ils peuvent se rendre au domicile de ceux-ci.
Les crématoriums et les chambres funéraires restent également ouvertes tout comme les cimetières. Les mariages civils et peuvent être célébrées avec 6 personnes maximum mais les fêtes de mariage ne sont plus autorisées.

Les Services municipaux continuent-ils de fonctionner ?

Oui, les services municipaux et intercommunaux sont ouverts au public, dans le respect des règles sanitaires et avec le port du masque obligatoire.



D'autres questions/réponses
sont disponibles sur le site du gouvernement :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus#questions