Coronavirus : Foire aux questions

(MAJ : mercredi 3 mars 2021)


Port du masque obligatoire jusqu'au 15 mars 2021 :
En savoir +
 Toutes les infos centre de vaccination de La Londe
En savoir +

 

Puis-je me déplacer en journée ?

Oui en journée, entre 6h et 18h, tous les déplacements, quelle qu'en soit la raison, sont de nouveaux possibles, sans limitation de temps ni de distance (y compris entre les régions). En journée, il n'y a plus d'attestation dérogatoire de déplacement. Si votre trajet doit se poursuivre après 18h, il faudra pouvoir le justifier à l'aide d'un titre de transport (billet de train, d'avion...).

Puis-je me déplacer librement pendant les heures du couvre-feu ?

Si en journée, tous les déplacements sont désormais autorisés y compris entre les régions de France métropolitaine, par contre, pour se déplacer entre 18h et 6h du matin dans le Var (ainis que dans les départements concernés par l'avancement du couvre-feu), une attestation de déplacement (à télécharger ici) reste nécessaire.

Des dérogations sont prévues pour :
✔ se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés à distance par exemple),
✔ se rendre à la pharmacie de garde ou l’hôpital,
✔ pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple),
✔ pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi),
✔ pour motif impérieux, pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants,
✔  pour se rendre auprès d’un proche dépendant,
✔ pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant,
✔  pour convocation judiciaire ou administrative,
✔ pour participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative,
✔ pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

Pour tout déplacement entre 18h et 6h, à compter du mardi 12 janvier, chacun doit se munir d’une attestation de déplacement dérogatoire avec les documents qui permettront de justifier ce déplacement.

Quels sont les documents dont je dois disposer sur moi si je me déplace pendant les heures de couvre-feu?

- En cas de déplacement dérogatoire entre 18 heures et 6 heures, il convient de se munir :
✔d’une attestation de déplacement dérogatoire durant les horaires du couvre-feu,
✔de tout justificatif attestant du motif dérogatoire de son déplacement,
✔d’une pièce d’identité.

- En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif professionnel (pour se rendre ou revenir de son travail notamment), il convient de se munir :
✔du justificatif de déplacement professionnel signé par son employeur,
✔d’une pièce d’identité.
Ces deux seuls documents suffisent pour les déplacements professionnels 

En cas de déplacement dérogatoire lié à un motif scolaire (pour rentrer de son école ou pour aller chercher son enfant à l’école notamment), il convient de se munir :
✔du justificatif de déplacement scolaire comportant le cachet de l’établissement scolaire,
✔d’une pièce d’identité.
Ces deux seuls documents suffisent pour les déplacements scolaires.

Qu’est-ce qu’un motif familial impérieux ?

Un motif familial impérieux doit être entendu largement comme tout déplacement lié à une obligation familiale incontournable. Il peut s’agir par exemple du décès ou d’une maladie grave d’un parent proche ou d’une obligation de déménagement familial impérative. Il s’agit également de l’exercice des droits de visite et d’hébergement des enfants pour les parents séparés. La preuve du motif familial impérieux doit être apportée par tout document, en format papier ou numérique, qui permet de justifier la situation invoquée.

Qu'en est-il pour les commerces ?

Les commerces et établissements de services à la personne doivent fermer à 18 heures, y compris pour leur activité de vente à emporter. Les livraisons à domicile restent possibles. Les restaurants, pizzerias, etc. peuvent donc continuer à faire livrer les commandes, mais ne peuvent plus vendre à emporter après 18 heures.

Quellles sont les mesures prises le 3 mars 2021 par le Préfet du Var, dans le cadre du renforcement des mesures sanitaires ?

Par arrêté préfectoral, jusqu'au 23 mars, dans le Var sont interdits : les vide-greniers, les foires aux puces et les brocantes ainsi que les activités de livraison entre 22h et 6h pour les restaurants et débits de boissons. La consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique est également prohibée. En savoir +

Comment cela va-t-il se passer pour la garde d’enfants, l’enseignement et la formation ?

L’avancée du couvre-feu ne remet pas en cause la possibilité pour les structures qui accueillent des activités de garde d’enfant, scolaires, péri-scolaires ou de formation professionnelle de continuer à accueillir leur public habituel au-delà de 18 heures, ni à ce public de rentrer chez lui, y compris en moyens de transports collectifs, en se munissant d’une attestation de déplacement ou d’un justificatif de déplacement scolaire. 

Qu'en est-il pour  les activités de plein air, les activités extrascolaires et les activités sportives ?

Les activités de loisirs en plein air doivent cesser à 18 heures, qu’elles s’exercent sur la voie publique (promenade ou sport), en milieu naturel (promenade, sport, chasse, pêche, etc.) ou en établissement de plein air. Il n’est pas possible de se promener après 18 heures, même dans un rayon d’un kilomètre autour de chez soi.

Les transports en commun (bus, trains, avions, bateaux) fonctionnent-ils ?

Oui, il n’y a pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Il est possible d’accompagner ou d’aller chercher un proche à la gare ou l’aéroport, mais seulement s’il n’y a pas d’autre solution de transport. Il convient alors de cocher la case « déplacement pour motif familial impérieux » sur l’attestation dérogatoire de déplacement.

Quelles sont les sanctions prévues en cas de non-respect de ces mesures dérogatoires ?

Une attestation dérogatoire datée et signée est obligatoire et téléchargeable sur l’application TousAntiCovid ou sur le site du ministère de l’Intérieur. Il est également possible de la recopier sur papier libre. Lors d’un contrôle, il convient de justifier de son identité et de présenter tout document qui justifie de ce déplacement.
Il est prévu des attestations permanentes pour emmener ses enfants à l’école (à faire signer par l’établissement scolaire) ainsi que pour aller au travail (à faire signer par son employeur.)
Une amende forfaitaire de 135 € sera appliquée en cas de non-respect du confinement.

Quels types de rassemblements sont autorisés ?

Durant cette période, les rassemblements, réunions ou activités sur la voie publique demeurent interdits sauf ceux autorisés. En revanche, les rassemblements à caractère professionnel sont autorisés. Le niveau élevé de la menace terroriste et la situation sanitaire créent des circonstances particulières justifiant la mise en place de mesures renforcées pour éviter tout rassemblement sur la voie publique. 

Les conseils syndicaux, les assemblées générales, les réunions associatives peuvent-ils se tenir ? 

Non, pour l'instant, les salles municipales restent closes et aucune manifestation ou réunion associative ne peuvent s'y dérouler.

Puis-je aller rendre visite à mes parents en Maison de retraite ?

Le ministère des Solidarités et de la Santé a actualisé les recommandations relatives à l’organisation des mesures de protection au sein des EHPAD ainsi que des établissements sociaux et médico-sociaux hébergeant des personnes âgées, au regard de l’évolution de la situation épidémique et du calendrier d’assouplissement progressif du confinement fixé par le Gouvernement.

Cette actualisation vise en particulier à préciser les mesures qui permettront de sécuriser les visites de proches, les sorties en famille des résidents et l’organisation d’évènements festifs au sein des établissements à l’occasion des fêtes de fin d’année. Ces mesures demeurent soumises à la situation sanitaire locale et peuvent être adaptées par l’agence régionale de santé. Leur mise en œuvre doit impérativement :
- donner lieu à une consultation du conseil de la vie sociale de l’établissement ou de toute autre forme d’instance de participation, par tout moyen, qui associe les représentants des personnes, de leurs familles, et des professionnels qui les accompagnent ;
- faire l’objet d’une communication à l’ensemble des personnes accompagnées et leurs familles et aux professionnels extérieurs (par mail, et/ou téléphone, site Internet de l’EHPAD et affichage)
Le protocole est téléchargeable en cliquant ici : Téléchargement

Puis-je faire du sport ?

Oui, en journée, il n'y a pas de limitation de distance ni de temps pour la pratique du psort sur la voie publique (type jogging). La pratique du sport est par contre interdite pendant les heures du couvre-feu.

Toutefois, la pratique sportive des adultes (majeurs) reste interdite dans les ERP X (couverts). Elle doit se faire par groupe de 6 personnes dans les lieux publics. Seuls les publics prioritaires (sportifs professionnels, sportifs de haut niveau, groupes scolaires et périscolaires, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement) seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements. Les éducateurs sportifs sont autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau. Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu. Les enceintes sportives resteront fermées au public a minima jusqu’au 7 janvier.

Téléchargez les décisions sanitaires du 15 décembre en matière de sport

Qu'en est-il du sport pour les enfants ?

Afin de renouer le lien social de manière progressive pour les structures associatives mais aussi les adhérents, à partir du 15 décembre, les mineurs peuvent retourner dans les équipements sportifs couverts (gymnases, piscines, courts couverts, ERP de type X, équipements sportifs classés CTS ou SG). La pratique encadrée se fait sans limitation du nombre de participants et toujours dans le respect des protocoles sanitaires applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique) et du couvre-feu (entre 6h et 20h).
Attention : seule une pratique sans proximité avec les autres sportifs est autorisée, les pratiques sportives avec contacts sont interdits. Dans les ERP, les effectifs autorisés ne sont pas limités par principe, mais doivent découler de l’application des protocoles sanitaires Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public sauf si l’activité est encadrée par un éducateur sportif diplômé.

Les mineurs pourront être accueillis de manière encadrée dans les structures privées proposant des activités sportives en intérieur (escalade, squash...).

Téléchargez le protocole sanitaire de reprise du sport pour les mineurs

Peut-on pratiquer des activités nautiques ?

Oui, les activités nautiques et de plaisance sont à nouveau autorisées en journée.

Qu'en est-il pour les salles de sport ?

Pour l'instant, les salles de sports (municipales ou privées) doivent rester fermées. Pour de plus amples informations, les associations sportives peuvent contacter le Service Sports&Loisirs au 04 94 01 57 80.

Les commerces sont-ils tous ouverts ?

Oui, à l'exception des bars, cafés et restaurants, l'ensemble des commerces sont ouverts, dans le respect d'un protocole sanitaire strict, hormis les commerces non alimentaires installés dans des centres commerciaux d'une superficie de plus de 20 000m2

Le protocole sanitaire renforcé recommande également la mise en place d’un sens unique à l’entrée et dans le magasin et de dispositifs pour éviter les points de regroupement (à la caisse, zone de démonstration, emballage des cadeaux…). Les surfaces de contact doivent être réduites, nettoyées et désinfectées régulièrement (rambarde, poignées de portes, écrans tactiles…). De même, la ventilation des lieux doit être effectuée par un renouvellement régulier de l’air.

En savoir + sur le protocole sanitaire

Les commerces peuvent-ils tous ouvrir le dimanche ?

L’ouverture exceptionnelle des commerces est autorisée dans le strict respect du protocole renforcé pré-cité. Consulter l'arrêté portant dérogation au repos dominical des salariés des établissements de commerce de détail

Cette ouverture dominicale répond à la nécessité de mieux réguler les flux dans un contexte sanitaire toujours caractérisé par un niveau élevé de circulation du virus, mais également de permettre de compenser les baisses d’activité et du chiffre d’affaires subies en raison de la fermeture des établissements depuis le 30 octobre dernier.

Le marché dominical reste t-il organisé ?

Oui, le marché est organisé tous les dimanches en centre-ville, dans le respect des règles sanitaires et avec le port du masque obligatoire.
En savoir +

Les Services municipaux continuent-ils de fonctionner ?

Oui, les services municipaux et intercommunaux sont ouverts au public, dans le respect des règles sanitaires et avec le port du masque obligatoire.



D'autres questions/réponses
sont disponibles sur le site du gouvernement :
www.gouvernement.fr/info-coronavirus#questions